Actualités du Team Petit Croisieurope

Chamrousse 2013 :

Hors d'atteinte !

Chamrousse 2013Revenu dans le coup sur les dernières courses, Sébastien Petit doit s’incliner lourdement sur cette course de côte de Chamrousse face à un chrono stratosphérique de Nicolas Schatz. Un temps impossible à aller chercher alors que la course s’est déroulée dans des conditions peu communes. Palme d’or pour Christian Schmitter qui est allé chercher la victoire de sa catégorie face à l’ogre Dominique Vuillaume !

Il est des fins de course où vous ruminez avec le goût amer d’être passé proche de l’exploit, la sensation que la victoire était jouable, ce sentiment désagréable du regret. Et puis certaines fois, il faut savoir baisser les armes face à un adversaire réalisant un temps impensable pour la quasi-totalité des pilotes et surtout au vu des conditions rencontrées en ce week-end. Pensez donc, face au déluge de la première journée, les deux montées d’essais ont été annulées. Difficile donc de peaufiner les réglages sur la voiture et alors que le lendemain matin à l’aube une manche de tests devait permettre d’en savoir un peu plus, c’est du gasoil déversé par une dépanneuse qui oblige l’organisation à revoir son programme en annulant une manche d’essais et une de course.

Tout va donc se jouer sur deux montées et c’est un peu la grande inconnue pour tout le monde. Sébastien s’élance sur le large et rapide tracé de Chamrousse et au terme de ce premier run de course, c’est la seconde position avec un temps de 2’10’’890 contre 2’09’’463 pour Nico Schatz. Suit également juste derrière, Alban Thomas sur sa F3000, ce qui est une réelle menace étant donné la pointe de vitesse du bonhomme !

Deuxième et ultime montée, il faut augmenter la cadence pour tenter un coup sur cette onzième épreuve de la saison. Seb force, attaque et améliore son temps de 2 secondes soit une jolie amélioration pour une discipline comme la course de côte. Alban Thomas étant malheureux suite à une sortie de route, Seb est provisoirement en tête de la course avant l’arrivée de Nicolas Schatz. Et là c’est le coup de massue, 2’04’’965 pour le nouveau champion de France ! Une amélioration de 4 secondes et demie et un record de piste explosé en seulement deux montées ! Très impressionnant et rien à faire face à cette situation invraisemblable ! Le pilote du Team Petit n’a pas à rougir mais est tombé sur un extraterrestre…

C’était tout de même la fête sous la structure de l’équipe avec un coup de canon signé Christian Schmitter dans la dernière montée. Distancé par la référence Dominique Vuillaume depuis le début de la saison et au cours de la première montée, Christian s’est arraché pour faire bondir les chevaux de sa Porsche et au final remporter le groupe GT de Série. Une magnifique performance que Christian doit à son talent et sa montée en puissance depuis le début de la saison. Un bonheur n’arrivant jamais seul, l’équipe pouvait compter sur le retour de l’autre membre de la famille Schmitter, Philippe, qui après une longue pause a gouté de nouveau avec joie à l’adrénaline de la compétition. C’était également la dernière de sa Ferrari, Philippe prenant le volant dès la prochaine manche de Turckheim d’une somptueuse Lamborghini Gallardo Super Trofeo qui devrait ravir les spectateurs.

Du côté de la famille Kirmann, c’est le chiffre 2 qui prime avec la même place pour Daniel et François. Kirmann junior qui a mis véritablement la pression sur la référence des 2 Litres, Geoffrey Schatz et nul ne sait ce qui se serait passé dans la dernière montée si l’embrayage de sa Norma M20 ne l’avait trahi. Daniel a lui devancé la meute des rapides BMW pour terminer derrière Nicolas Werver.

Place maintenant à l’avant dernière de la saison, la course de côte de Turckheim, une course à « domicile » pour le Team Petit qui aura le plaisir de rouler dans l’ASA de ses pilotes et du coup bénéficier d’un grand soutien chaleureux de ses amis alsaciens.
_____________________________________________________________________

11. CHAMROUSSE
11ème des 13 manches du championnat de France (+ VHC) – organisée par l’ACRVM les 23, 24 & 25 août 2013 sur la D 111 entre Uriage et la Roche Béranger - 30 Km au SE de Grenoble (38) -Longueur : 4,8 km – Dénivellation : 336 m – Classement : à la meilleure des 2 montées de course – Partants : 113 (+ 44 VHC) – Classés : 107 (+ 43 VHC) – Conditions : Pluie aux essais – Nuages en course – Affluence : 3000 spectateurs environ.

CLASSEMENT
Sport
: 1. N. Schatz (Norma M20 FC) en 2’04’’965 (1er proto) – 2. Petit (Norma M 20 FC) à 3’’850 - 3. A. Thomas (Reynard 01 L) à 6’’969 (1er monoplace) – 4. Guillaumard (Dallara F 307) à 13’’204 (1er F3) – 5. Frantz (Osella PA 27) à 13''208 -

Production : 1. Werver (Porsche 997 Cup) à 2’30’’812 (1er GTTS) – 2. Kirmann (Ferrari F 430) à 1’’745 - 3. Nugue (BMW M3 GTR) à 1’’923 – 4. Béal (BMW M3 GTR) à 2’’844 – 5. Dieulangard (Seat Leon) à 5’’781 (1er Gr. A) – 6. Cosson (Seat Leon) à 6’’001 – 7. Cazalens (Scora) à 6’’609 (1er Gr. FC) – 8. Janioud (BMW M3 GTR) à 7’’116 – 9. Deniset (R5 Turbo) à 7’’201 - 10. Ph. Schmitter (Ferrari F 430) à 7’’52013. Ch. Schmitter (Porsche 997 GT3) à 9’’639 (1er GT de série)

CHAMPIONNAT
1. N. Schatz 307 – 2. A. Thomas 269 (1er monoplace) – 3. Petit 253 – 4. G. Schatz 200 (1er 2 L) – 5. Latreille 178 – 6. C. Frantz 168 - 7. Guillaumard 153 – 8. Sapin 136 – 9. Bouche 121 – 10. F. Kirmann 93 - etc.

PRODUCTION
1. Werver 276 pts – 2. Cosson 246 (1er Gr. A) – 3. Cat 174 (1er Gr. N) – 4. Vuillaume (1er GT de série) et Béal 172 – 6. D. Kirmann 169 – 7. Dosières 168 – 8. Janioud 157 – 9. Lemaire 154 - 10. Bonnet 145 – 11. Nugue 139 - etc

ESPOIRS
1. A. Cosson (Seat Leon) et F. Kirmann (Norma 2L) 96 pts – 3. Armand (FR Campus) 40 - 4. Clausi (Dallara F3) 36 – 5. Ch. Lallemode (FR) 32- 6. Bernard (Seat Leon) 20 – 7. Charlotte Ressouche (Clio 3) 7 - etc.

Retour haut de page