Actualités du Team Petit Croisieurope

Mont-Dore 2013 :

En pleine bataille !

Mont Dore2013En progrès constants depuis sa remise en selle, Sébastien retrouve le plaisir de se battre pour la victoire au volant d’une voiture encore perfectible mais qui commence à lui convenir de mieux en mieux. Pour seulement 561 millièmes, le pilote de la Norma termine second sur un cumul de 10 kilomètres. Un écart infime qui rassure pour la fin de saison…

Épreuve comptant à la fois pour le championnat de France et pour le calendrier européen, la célèbre course de côte du Mont-Dore voyait son règlement changer pour l’occasion. C’est cette fois sur le cumul des deux meilleures montées que sera établi le classement final. Avec la présence de Christian Merli son son Osella officielle et favorisé par le règlement européen beaucoup plus libéral, il convient de mettre de côté le pilote transalpin pour se concentrer sur le classement français.

Accompagné de ses trois autres camarades habituels d’écurie, Seb participe aux deux manches d’essais et progresse pas à pas dans la recherche du bon set-up pour les trois manches de courses du lendemain. Pendant ce temps, son principal adversaire Nicolas Schatz est parti sur un rythme élevé et dores et déjà, il faudra être très rapide afin d’aller le déloger.

Première montée de course, comme prévu, Christian Merli s’envole dès le début (bien aidé par ses 150 kgs de moins) et il faut attaquer dès cette manche, les conditions météorologiques étant propices à un chrono sympa. La satisfaction est de mise à l’arrivée, Sébastien subit moins qu’au terme des essais et se trouve dans les talons de Nicolas Schatz. Avec le classement établi sur le cumul et une seconde montée trop chaude pour véritablement avoir des améliorations, tout va se jouer sur l’ultime run.

L’équation est simple, les chronos sont améliorés par tout le monde par rapport à la seconde montée donc cette dernière ne comptera assurément pas dans le cumul.  Il faut donc faire 540 millièmes de mieux afin de coiffer sur le fil la première place. La pression est présente, la tension est palpable à chaque départ. Hélas, pour un écart infime et au terme d’un très joli duel, Seb s’incline mais avec la grande satisfaction d’être revenu au plus chaud de la bataille pour la victoire. 

Du côté des autres membres de l’équipe, François Kirmann, sur un tracé ultra technique et qu’il découvrait, a réalisé de très bons chronos constants face à une concurrence bien plus expérimentée. Son père Daniel, a connu un week-end délicat qui a commencé par une petite mésaventure sans grande conséquence mais qui lui a quelque peu fait perdre le fil de sa course. Un week-end à oublier pour Daniel qui devrait voir sa Ferrari beaucoup plus à l’aise sur la prochaine course. Enfin, une nouvelle fois Christian Schmitter a poussé dans ses retranchements la référence Dominique Vuillaume qui a dû plus pousser que l’année dernière pour devancer Christian.

Tout ce beau petit monde se retrouvera ce week-end en Isère dans la fameuse station de ski de Chamrousse sur un asphalte tout neuf et qui devrait permettre aux pilotes de se régaler sur ce tracé large et aux trajectoires précises. Cette 11ème manche de la saison devrait également marquer le retour de Philippe Schmitter sur sa Ferrari F430 Challenge et qui revient avec simplement l’envie de ressentir de nouveau l’adrénaline de la compétition.

Un dernier mot pour souhaiter au nom de tout le Team Petit un bon rétablissement à Nano Milesi suite à sa mésaventure survenue en ce week-end Auvergnat. Nous pensons bien à lui et ses proches et avons hâte de retrouver son accent du Sud parmi nous.

_____________________________________________________________________

10. LE MONT-DORE
10ème des 13 manches du championnat de France et 9ème du championnat d’Europe - 53ème édition les 9, 10 & 11 août 2013 sur la D 36 entre Moneaux et la Croix St Robert - 43 Km de Clermont-Ferrand (63) - Longueur : 5,075 km – Dénivellation : 380 m – Classement : au cumul des 2 meilleures montées - Partants: 190 - Classés: 170 – Conditions: Très beau temps – Affluence : 6000 spectateurs environ.

CLASSEMENT
SPORT
: 1. Merli (Osella PA 2000) en 4’33’’344 (1er E2 SC2) – 2. Schatz à 6’’452 (1er Gr. CN+) - 3. Petit (Norma M 20 FC) à 7’’013 – 4. A. Thomas (Lola B 99/50) à 16’’917 – 5. Kramsky (Reynard K 13) à 21’’437 – 6. Latreille (Norma M 20 F) à 21’’709 – 7. Bouche (Reynard 99 L) à 22’’834 – 8. Vilarino (Norma M 20) à 26’’107 - 9. G. Schatz (Norma M 20) à 27’’648 (1er 2 Litres) - 10. Guillaumard (Dallara F 307) à 28’’429 (1er F3) – etc.

PRODUCTION : 1. Puigrenier (Ferrari F 458) 5’23’’097  (1er GTTS) – 2. Werver (Porsche 997 Cup) à 1’’011 – 3. Cosson (Seat Leon SC) à 14’’741 (1er Gr. A) – 4. Nugue (BMW M3 GTR) à 14’’808 – 5. Dosières (Seat Leon SC) à 16’’643 – 6. Dieulangard (Seat Leon SC) à 16’’771 – 7. Janioud (BMW M3 GTR) à 18’’742 – 8. Barras (Porsche 997 Cup) à 20’’637 – 9. Vojacek (Mitsubishi Evo 8) à 21’’181 – 10. Cazalens (Scora II)

CHAMPIONNAT SPORT
1. Schatz 279 pts – 2. A. Thomas 243 (1er monoplace) – 3. Petit 229 – 4. G. Schatz 184 – 5. Latreille 160 - 6. C. Frantz 150 – 7. Guillaumard 130 (1er F3) – 8. Sapin 120 - etc.

CHAMPIONNAT PRODUCTION
1. Werver 248 pts – 2. A. Cosson 226 (1er Gr. A) – 3. Cat 162 (1er Gr. N) – 4. Vuillaume 158 (1er GT) – 5. Dosières 156 – 6. Béal 155 – 7. Bonnet et Kirmann 145 – 9. Janioud 144 – 10. Lemaire 138 – etc.

Retour haut de page