Actualités du Team Petit Croisieurope

Abreschviller 2013 :

Au plus chaud de la bataille

Abreschwiller 2013Luttant tout le week-end pour la victoire finale et se retrouvant même en tête avant la dernière montée, Sébastien s’est vu souffler la victoire suite à une dernière montée de folie de Nicolas Schatz. Une déception au vu du déroulement de ces deux jours mais qui ne doit pas faire oublier le niveau de performance du pilote de l’ASA Alsace et la lutte intense qui s’annonce pour le titre de champion de France.

Arrivant en confiance après sa victoire et le record établi lors de la course précédente, Sébastien se présente en Lorraine avec le statut de favori avec Nicolas Schatz. Notons la présence de David Hauser qui ne marque pas de points au championnat, celui-ci étant Luxembourgeois, mais promet d’être un adversaire coriace pour le podium de cette épreuve.

C’est d’ailleurs dans ce sens que se terminent les essais avec une première montée pour Sébastien (seul pilote sous la barre symbolique de la minute) puis la seconde pour David Hauser, qui établit le meilleur temps des essais, suivi de Seb et Nicolas Schatz.

Première montée de course, la piste est encore humide des averses de la veille mais la pluie est stoppée. Sébastien part tout de même à l’attaque dans le cas d’une nouvelle averse à la suite de ce chrono. La piste est grasse, glissante, piégeuse et Sébastien part légèrement à la faute lors des derniers hectomètres de la course. Pas de temps pour le pilote aux couleurs CroisiEurope et de légères réparations  pour les hommes de l’équipe.

La voiture en état de marche, les conditions de piste continuant de s’améliorer, Sébastien repart à l’attaque et franchit cette fois-ci la ligne d’arrivée avec la satisfaction de réaliser le meilleur temps absolu du week-end pour une poignée de millièmes devant la GP2 de Hauser et avec un écart conséquent de 1’’182 sur son principal adversaire au championnat Nicolas Schatz.

Tout reste tout de même indécis pour l’ultime manche de course puisque la piste continue de gagner du grip. La F3000 de Sébastien bondit de nouveau de la ligne de départ et le temps final est encore amélioré avec un très bon 48’’674. Le Team Petit avait en ligne de mire le chrono réalisé par Nicolas Schatz sur sa F3000 l’an dernier (49’’075) et c’est donc un excellent parcours réalisé par Seb. Mais ce dernier doit constater les dégâts avec le temps canon réalisé par Nicolas Schatz qui effectue une incroyable amélioration de 2’’6 secondes entre ses deux montées. Ce chrono lui permet d’empocher la victoire et par la même occasion le record.

En trois courses, les deux hommes ténors du championnat ont amélioré autant de fois les records des parcours et démontrent si besoin est, que le niveau cette saison est des plus relevés. Ils offrent un magnifique mano à mano pour l’heure et se rendent coup pour coup afin de prendre l’ascendant sur l’autre. Le prochain duel aura lieu en Normandie à Hébécrevon.

Quid des autres membres de l’équipe ?
En voiture ouverte, François Kirmann poursuit son fulgurant apprentissage et prend de plus en plus de plaisir au volant de sa Norma M20 FC. C’est une seconde place pour lui sur cette course au gros coeur

Christian Schmitter, sur une course ne lui ayant loin de là réussi dans le passé, a vaincu ses vieux démons pour venir chatouiller la référence de la catégorie Dominique Vuillaume et peut savourer lui aussi de grimper sur la seconde marche de la catégorie GT de Série.

Moins de satisfaction pour le dernier pilote de l’équipe, Daniel Kirmann qui se fait coiffer au poteau par Pierre Beal lors de l’ultime ascension et doit se consoler avec un nouveau podium de la catégorie voitures fermées. Son troisième en autant de courses…

Notons enfin que Philippe Schmitter devrait être de retour pour la manche d’Hébécrevon, un nouveau concurrent de poids dans le groupe GTTS et une nouvelle magnifique voiture sous la structure du Team Petit.

Retour haut de page