Actualités du Team Petit Croisieurope

Mai 2015

6 - SAINT - GOUENO

St-Goueno 2015 Team Petit6ème manche du Championnat de France les 30 & 31 mai, à 40 km de Saint Brieuc (Côtes d’Armor) 32ème édition, 5ème édition VHC, organisée par l’Ecurie du Mené
Longueur : 3.200 mètres – Dénivellation : 144 mètres

CLASSEMENTS :
Sport :
1.N.Schatz (Norma M20 FC) 1’24’’215 – 2.S.Petit (Norma M20 FC) à 4’’380 – 3.G.Schatz (Reynard 95 D) à 07’’719 – 4.D.Guillaumard (Dallara F307) à 8’’233 – 5.P.Buckingham (Dallara F305) à 9’’003 – 6.S.Krafft (Norma M20 FC) à 10’’061 – 7.C.Frantz (Norma M20 FC) à 10’’061 – 8.J-P.Delrosso (Norma M20 FC) à 12’’143 – 9.A.Le Beller (Norma M20 FC) à 12’’340 – 10.J-J.Maitre (Tatuus PY12) à 13’’821.

Production :
1.N.Werver (Porsche 997 Cup) 1’36’’504 – 2.F.Dosières (Mégane Trophy) à 4’’506 – 3.C.Poinsignon (Simca CG Turbo) à 5’’269 – 4.P.Courroye (Porsche 997 GT2) à 5’’353 – 5.C.Schmitter (Porsche 997 GTTS) à 5’’640 – 6.G.Bouhin (Seat Léon Supercopa) à 5’’886 – 7.G.Plan (Mitsubishi Lancer) à 6’’705 – 8.R.Garces (Seat Léon SC) à 6’’758 – 9.S.Lemaire (BMW 318 TI Compact) à 7’’339 – 10.B.Simonin (BMW M3) à 8’’792.

__________________________________________

Adhérence précaire...

Bien lancé au terme des essais disputés sous un ciel chargé mais laissant les pilotes au sec, c'est le lendemain que la course a basculé pour Sébastien avec l'apparition de la pluie qui a fait perdre la bonne tenue de sa Norma. Difficile à l'heure actuelle d'estimer les raisons de ce manque de performance de la voiture tant le pilote CroisiEurope est habituellement véloce dans ce type de conditions. C'est tout de même une seconde place à mettre au crédit de Seb et place dorénavant à l'Europe avec un lointain déplacement en direction de la République-Tchèque.

Une semaine après le final haletant de La Pommeraye, Sébastien arrivait avec son équipe en confiance en Bretagne pour la course de côte de Saint-Gouëno malgré le peu d'affection qu'il porte à son tracé. Dès les essais, les choses se présentent plutôt pas mal puisque Sébastien est dans les basques de Nicolas Schatz et a accentué son avance sur Cyrille Frantz au terme du second galop d'essais. Le topo est le même pour Philippe Schmitter, très en verve depuis quelques courses et pour qui l'air du Nord-Ouest semble faire le plus grand bien. En ce qui concerne son frère, le tracé piègeux et sinueux de cette course semble le gêner un peu plus mais celui-ci est très loin d'être décroché.

C'est le visage fermé que les pilotes se réveillent au petit matin du Dimanche en voyant que le ciel a ouvert ses vannes et qu'il va falloir sortir les gommes pluie. Changement de pneus, de réglages, de pilotage,...il faut tout remettre en question. Les essais libres avant les trois montées de course permettent de se jauger et il est temps de se lancer pour la première salve. Dès les premiers virages, Sébastien sent qu'il souffre d'un cruel manque de grip et qu'il risque de subir plus qu'autre chose. L'addition est lourde car Nicolas Schatz a lui visiblement trouvé la bonne recette en devançant largement Seb qui lui-même a aussi creusé l'écart sur ses poursuivants. Du côté de nos deux autres pilotes, scénario inversé par rapport à la veille puisque c'est Christian qui tire son épingle du jeu sur ce sol glissant.

Briefing avec les hommes de l'équipe afin d'essayer d'améliorer le comportement de la Norma dans ces conditions délicates pour cette seconde manche. Malgré des réglages complètement différents, le problème de stabilité demeure similaire. Pire, le chrono est moins bon et il va falloir trouver un remède de druide Breton pour l'ultime montée...Belle amélioration en revanche pour Christian Schmitter qui "tombe" près de 3 secondes et grappille pas mal de places au classement. Moins de chance pour Philippe, victime de la traditionnelle péripétie des Mégane Trophy avec un embrayage récalcitrant...il devra d'ailleurs malheureusement abandonner à l'issue de cette seconde manche.

Nouveau démontage de la voiture, réglages encore complètement différents et retour sur la ligne de départ pour essayer de combler l'écart sur Nico Schatz. Le moment s'annonce délicat puisque Geoffrey Schatz et Cyrille Frantz, partis quelques minutes avant Seb sont partis à la faute, heureusement sans gros bobos. C'est tout de même signe que la piste n'a que très peu retrouver d'efficacité et qu'il va falloir rester vigilant. Le départ est donné et les premiers virages surgissent rapidement et vont être révélateurs de l'amélioration ou non de la stabilité de la voiture. Malgré la volonté d'attaquer, Seb ne peut faire mieux et doit constater les dégâts ! Il tente son maximum, effectue son meilleur chrono de la journée mais ce dernier reste bien loin de ses espérances. Il rentre à la maison avec une seconde place mais avec la déception d'avoir plus subi qu'autre chose le comportement de sa voiture. L'heure est aux interrogations sachant que les réglages sur cette course étaient en tout point conformes à ceux utilisés l'an dernier et avaient si bien fonctionné en 2014, apportant notamment la victoire à Dunières...

Fin de week-end positive pour Christian Schmitter qui améliore une nouvelle fois son temps, acte constant tout au long de la journée ce qui lui permet de prendre la troisième position du groupe GTTS à quelques dixièmes de Francis Dosières. C'est l'heure maintenant du "repos compétition" pour les frères Schmitter qui laissent Sébastien aller affronter ses petits camarades européens lors de la course de côte d'Ecce-Homo qui se déroulera ce week-end en République-Tchèque. S’en suivra dès le week-end d’après la course de côte de La Broque-Schirmeck, prochain rendez-vous sur le sol français et où Sébastien et son équipe iront se faire un plaisir de retrouver leurs amis Alsaciens.
___________________________________________

Prochaine épreuve :

7–BEAUJOLAISVILLAGE
7ème manche du Championnat de France les 20 et 21 juin à 16 km de Belleville sur Saône (Rhône) 54ème édition, 15ème édition VHC, organisée par l’ASA Beaujolais
Longueur : 3.900 mètres – Dénivellation : 205 mètres
Coordonnées : ASA Beaujolais : 446 route de Serves – 69400 Arnas
Tél.: 04.74.65.29.62 / 06.08.32.95.02 – asab@asab.fr

Retour haut de page