Actualités du Team Petit Croisieurope

Avril - Mai 2015 : Abreschviller, Eschdorf et Fito.

De la Lorraine à l'Espagne ...

Vacances obligent, c’est une chronique un peu spéciale que nous vous proposons avec pas moins de trois épreuves. Les week-end se sont enchainés pour le Team Petit Auto Sport qui a vu son périple s’étendre d’Abreschviller en Lorraine puis Eschdorf au Luxembourg pour enfin regagner le soleil et la ferveur de l’Espagne à Fito. Et ce n’est pas fini…

C’est en poursuivant les épreuves du championnat de France que commence notre résumé avec la troisième épreuve de la saison qui se dispute sur l’ultra court tracé d’Abrescviller en Lorraine. Ne laissant pas le droit à l’erreur, c’est Seb qui dégaine le premier en se portant en tête au terme de la première manche de course. Hélas, malgré des améliorations de chronos lors de chaque montée, Sébastien redescend d’une place et termine en seconde position.

C’est quelques jours plus tard que Sébastien grimpait de nouveau dans sa Norma pour cette fois se retrouver au départ de la course de côte d’Eschdorf, située au Luxembourg et théâtre des Masters l’an dernier. Une épreuve ne présentant aucun enjeu majeur pour Seb mais qui se fait une joie de retrouver la sympathique équipe d’organisateurs. C’est également l’occasion de travailler certains réglages sur la Norma et affronter une concurrence très relevée. C’est très satisfait de ses essais que Sébastien termine la première journée puisqu’il pointe en tête avec une voiture lui donnant de très bonnes sensations. Malheureusement la pluie fait son apparition le lendemain et Sébastien, conscient que les courses s’enchainent et qu’il ne faut pas faire d’erreurs, décide de rester sage et ne pas tenter plus face aux deux rapides de devant, Eric Berguerand et David Hauser, brillant vainqueur de l’épreuve. C’est tout de même un nouveau podium…

Abreschviller, Eschdorf et FitoLe temps de reprendre la route, se rendre dans les ateliers du Team Petit situé dans la région Lyonnaise, remettre en route la F3000 Lola B06/51 qui fit quelques apparitions en championnat de France avant qu’on lui coupe les ailes, et il est l’heure d’aller chercher le soleil des Asturies à Fito. Une épreuve comptant pour le championnat d’Europe de la Montagne et sur laquelle Sébastien fera son apparition pour la première fois. Alors pourquoi ne pas rouler comme d’habitude avec le proto Norma vu lors des dernières courses ? Car celui-ci est équipé d’un moteur 4 litres et il est interdit d’utiliser cette cylindrée en championnat d’Europe…c’est bien dommage que les réglements ne soient pas uniformisés mais c’est un long et vaste débat ! C’est une organisation absolument parfaite qui accueille le Team Petit et Sébastien va être marqué par l’engouement du public. « Je repars de Fito bluffé par l'efficacité des Espagnols, qui mènent la course sur un rythme endiablé avec trois montées commençant à 10 H 00 et la remise des prix à 15 H 00. Ici, les concurrents sont très bien accueillis par l'organisation et adulés comme des héros par une foule de spectateurs passionnés. C’est incroyable tout ce monde et je vous ferais partager une vidéo de ma redescente ! C’est fabuleux ! »

Quid de la course ? Sur ce tracé très technique aux virages constants, l’expérience est un facteur majeur mais Sébastien va se battre comme un beau diable tout au long de l’épreuve. En retrait lors de la première montée suite à un excès de prudence sur une partie souillée d’huile, il combat la chaleur étouffante, se réhabitue à la conduite de la F3000 et signe d’excellents chronos pour un « rookie » ! Les classements des épreuves du championnat d’Europe se jouent sur le cumul des deux meilleures montées et c’est un scénario rare qui va se produire puisque Fausto Bormolini et Sébastien vont se retrouver à égalité parfaite ! C’est finalement l’Italien qui prend la seconde place au prix du meilleur temps effectué mais c’est une superbe performance appréciée de tous qu’a effectuée Sébastien en montant sur la troisième marche du podium d’une des épreuves européennes les plus relevées.

Le marathon des courses va se poursuivre dans les semaines à venir pour toute l’équipe avec dès le week-end à venir une nouvelle manche du championnat d’Europe avec la très rapide et impressionnante Rampa da Falperra disputée au Portugal. Suivront ensuite coup sur coup les courses de côte de La Pommeraye puis Saint-Gouëno où nous reverrons les frères Schmitter ! De lointains déplacements mais qui n’entravent en rien la détermination du pilote aux couleurs CroisiEurope.

Retour haut de page