Actualités du Team Petit Croisieurope

Avril 2015

2 – COL SAINT PIERRE

Col Saint Pierre 2015 - Seb Petit2ère manche du Championnat de France – 1ère manche du Championnat d’Europe -les 11 & 12 avril 2015 à 28 km d’Alès (Gard)
43ème édition, 9ème édition VHC organisée par l’ASA d’Alès.
Longueur : 5.280 mètres – Dénivellation : 348 m

CLASSEMENTS
Sport:
1.S.Faggioli (Norma M20 FC) 2’19’’545 – 2.N.Schatz (Norma M20 FC) 2’23’’052 – 3.S.Petit (Norma M20 FC) 2’24’’146 – 4 C.Frantz (Norma M20 FC) 2’28’’454 – 5.D.Hauser (Wolf GB 08F1) 2’28’’753 – 6.G.Schatz (Reynard 95 D) 2’29164 –
7.A.Thomas (Reynard 01L) 2’31’’123 – 8.B.Ritchen (Dallara F303) 2’32’’699 – 9.D.Guillaumard (Dallara F307) 2’35’’335 – 10.D.Chamberod (Norma M20F) 2’37’’130.

Production:
1.N.Werver (Porsche 997 Cup) 2’52’’922 – 2.D.Michl (Lotus Evora) à 0’488 – 3.F.Dosières (Mégane Trophy) à 3’’136 – 4.Y.Bodson (Porsche 997 Cup) à 4’’654 – 5.J.Maly (Mitsubishi Lancer) à 5’’735 – 6.C.Schweiger (Mitsubishi Lancer) à 6’’275 – 7.C.Schmitter (Porsche 997 GTTS) à 7’’078 – 8.I.Stefanovski (Mitsubishi Lancer) à 7’’098 – 9.R.Garces (Seat Léon Supercopa) à 7’’244 – 10.P.Schmitter (Mégane Trophy) à 7’’993.

___________________________________________

  • Championnat Sport (Sébastien PETIT- Norma M20 CN+)

La bataille…

Mal embarqué après une première montée de course non conforme à ses attentes, Sébastien en étroite collaboration avec son équipe a su réadapter le set-up de sa Norma pour se rapprocher du haut du pavé avec un excellent chrono qui lui aurait permis de remporter la manche française l’année dernière…

     Parlons-en de suite, le Col Saint Pierre faisant également parti du championnat d’Europe et il fallait donc occulter le grandissime favori et multiple champion européen, Simone Faggioli, pointure du pilotage et avantagé par une réglementation bien différente (poids et puissance moteur) de cella instaurée par la FFSA…c’est d’ailleurs le pilote transalpin qui s’imposera facilement en battant une nouvelle fois le record du parcours. Chapeau Simone qui fait toujours preuve d’autant de gentillesse et de modestie ! L’enjeu principal était comme toujours le championnat de France et il fallait faire face au redoutable Nicolas Schatz mais également Cyrille Frantz, lui aussi sur une Norma, et se méfier des F3000 emmenées par Geoffrey Schatz et Alban Thomas.
     Au terme des essais c’est un Sébastien Petit relativement content qui se place dans les basques de Nico Schatz à une seconde sur les 5,280 kilomètres du rapide tracé du Gard tout en étant conscient qu’il faut optimiser les réglages de sa machine pour grimper sur la plus haute marche. Le point positif également à noter est que le trou semble fait avec les poursuivants…
     Première montée de course, la confiance emmagasinée la veille retombe puisque le temps en passant la ligne d’arrivée est en retrait et l’écart avec Nicolas Schatz s’est accentué. C’est vexé et l’esprit revanchard que Seb débriefe devant sa caméra embarquée en expliquant ses maux à son équipe. La décision est prise de bouleverser les réglages de la Norma…
     La seconde manche de course va se disputer sous une forte chaleur et il y a fort à parier que les améliorations de temps se feront ultérieurement. Néanmoins, Sébastien est un des rares à descendre son chrono et retrouve une voiture un poil plus en phase avec ses souhaits. Pendant ce temps, Nicolas Schatz est parti à la faute et ne pourra disputer la dernière manche, celui-ci n’ayant pas la pièce nécessaire pour réparer. C’est donc à Sébastien de tout donner dans la dernière en sachant d’ores et déjà le temps qu’il faudra battre, à savoir 2’23’’052, nouvelle référence française !
     Malgré une prise de risque maximale, Sébastien doit s’incliner, la faute à une voiture peu efficace dans le rapide et qui lui fait perdre la course. En effet, après 1,9 kilomètre de course, soit sur le tracé le plus sinueux, Sébastien était en avance sur le temps de Nicolas Schatz avant de voir s’effondrer tous ses efforts. C’est tout de même un très bon chrono qui le place dans le sillage de la première place et qui permet de rester très confiant pour la suite.

  • Championnat Production (Ch.SCHMITTER – Porsche GT2 GTTS et Ph.SCHMITTER – Renault Mégane Trophy GTTS)

Avantage Porsche !

Sur ce long tracé aux 348 mètres de dénivellation, la puissance de l’Allemande a parlé face à l’agilité de la marque au losange. C’est tout de même avec les honneurs que Philippe s’incline pour un écart infime et en ayant tout donné !

     La Porsche de Christian avait fait son retour dans les ateliers de RD Limited pour solutionner les petits soucis de levier de vitesses rencontrés lors de l’épreuve précédente sur la pente de Bagnols-Sabran et c’est donc toujours en phase de découverte que Christian boucle les essais du samedi à quelques petits dixièmes de la Mégane de son frère Philippe.
     Changement de programme le lendemain pour Christian qui s’affirme plus nettement et signe un score tout rond de 3’00'000 contre 3’00'915 pour Philippe. Un écart infime si l’on ramène cela à la longueur du tracé et qui promet une sacré bataille pour les manches suivantes. Hélas, un tête à queue et la voiture d’un commissaire mal placé ruine la montée suivante de la Mégane de Philippe et c’est un splendide travail d’équipe qui va lui permettre de pouvoir prendre le départ du dernier run de la journée.
     Sans doute perturbés par cet évènement inattendu, aucun des frères n’améliorera son meilleur temps et c’est en toute fraternité que ceux-ci se féliciteront pour clôturer leur week-end. Saluons tout de même leurs positions finales puisque Christian (7ème) et Philippe (10ème) se paient le luxe de se placer au beau milieu des ténors européens et ont hissé haut les couleurs du Team Petit – CroisiEurope. Nous les retrouverons les 24 et 26 Avril sur le plus court tracé du championnat, en Lorraine à Abreschviller.

___________________________________________

Prochaine épreuve :
3 – ABRESCHVILLER
3ère manche du Championnat de France les 25 & 26 avril à 15 km de Sarrebourg (Moselle)
45ème édition, 10ème édition VHC, organisée par l’Association Cocca.
Contacts : Guy Gamber, Mairie – 57560 Abreschviller.
Tel : 06 89 01 00 31 – guy.cocca1@hotmail.fr
Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

Retour haut de page