Actualités du Team Petit Croisieurope

Mars 2015

1 – BAGNOLS-SABRAN

1ère manche du championnat de France 2015 – les 28 & 29 mars à 10 km de Bagnols-sur-Cèze (Gard).
Longueur : 3100 mètres – Dénivellation : 120 m – Pente moyenne : 3,9%

CLASSEMENTS
Sport:
1.N.Schatz (Norma M20 FC) 1’22’’945 – 2.S.Petit (Norma M20 FC) à 1’’085 – 3 C.Frantz (Norma M20 FC) à 3’’057 – 4.G.Schatz (Reynard 95 D) à 3’’322 – 5.A.Thomas (Reynard 01L) à 5’’100 – 6.B.Ritchen (Dallara F303) à 6’’107 – 7.D.Guillaumard (Dallara F307) à 6’’283 – 8.N.Massu (Norma M20) à 8’’864 – 9.D.Chamberod (Norma M20F) à 8’’396 – 10.A.Oya (Norma M20F) à 9’’177.

Production:
1.N.Werver (Porsche 997 Cup) 1’38’’721 – 2.J-F.Ganevat (Porsche 997 Cup) à 2’195 – 3.F.Dosières (Mégane Trophy) à 3’’150 – 4.R.Garces (Seat Supercopa) à 3’’694 – 5.C.Schmitter (Porsche 997 GT2 GTTS) à 3’’725 – 6.G.Plan (Mitsubishi Lancer) à 4’’047 – 7.P.Schmitter (Mégane Trophy) à 4’’135 – 8.J-L.Janioud (BMW M3 GTR) à 4’’820 – 9.P.Courroye (Porsche 997 GT2) à 5’’027 – 10 J-M.Boillot (Simca Rallye III) à 5’’640.

___________________________________________

  • Championnat Sport (Sébastien PETIT- Norma M20 CN+)

 Cruelle Fin…

En tête des deux premières manches de course après avoir peaufiné tout au long du week-end l’efficacité de sa voiture, Sébastien est victime lors de l’ultime manche décisive de coupures moteurs l’empêchant de conclure son plan initial. Frustrant mais porteur d’espoirs du point de vue de la performance…

     La préparation de la saison est une chose, la compétition en est une autre et l’incertitude plane toujours sur le réel niveau de compétitivité lorsque vous vous présentez au départ de la première manche de la saison. Après avoir retrouvé avec un réel plaisir les différents visages connus du micro cosmos de la course de côte, il est temps de vérifier les derniers détails sur la Norma puis descendre au départ des essais. C’est avec une certaine moue que Sébastien saute de sa voiture après son premier galop d’essais du toujours très technique et spécifique parcours de Bagnols-Sabran. Celle-ci est en effet peu adaptée aux spécificités de la piste et il va falloir travailler afin d’améliorer son efficacité. En collaboration avec sa fidèle équipe, Sébastien poursuit sur les deux manches suivantes son travail mais reste malgré tout dans l’incertitude d’autant que ce diable de Nicolas Schatz a frappé fort dès le début.

     Première manche de course, avec une amélioration de presque 3 secondes par rapport à son temps des essais, Sébastien et son équipe semblent partis vers la bonne option afin de régler les soucis de stabilité de la Norma. Cela se confirme sur la seconde montée que Sébastien remporte aussi en améliorant son chrono et il met la pression sur ses adversaires.

     C’est l’heure de l’affrontement final, devant la situation, Nicolas Schatz sort un second train de pneumatiques neufs (contre un seul pour Sébastien) ! Les arrêts de course suite à des sorties de piste se succèdent, l’obscurité commence à faire son apparition et les visages se crispent au fur et à mesure de l’avancée des débats. Qu’importe, Seb sait qu’il va falloir enfoncer le clou et demeure très confiant car sa machine lui donne satisfaction. Il prépare la riposte de Nicolas Schatz et effectue un très bon départ. En sortant du premier virage gauche il écrase l’accélérateur pour sortir toute la puissance du BMW 4 litres mais des coupures moteurs apparaissent ! Coup de théâtre pour le pilote CroisiEurope et bis repetita à plusieurs reprises durant la montée. Quelle déception que ce problème intervienne au moment décisif ! Le champion de France en titre Nicolas Schatz en profite pour lui repasser devant et signer un nouveau record, un temps que Sébastien s’estimait tout à fait capable de réussir…

     La désillusion passée, il est temps de chercher d’où vient ce problème et positiver car contrairement à bon nombre de débuts de saisons précédents, Sébastien a lutté au coude à coude pour la victoire. Il estime avoir les armes afin de contrer ce grand champion qu’est Nicolas Schatz tout en étant parfaitement conscient que tous les ingrédients doivent être réunis afin de lui chiper la victoire.

  • Championnat Production (Ch.SCHMITTER – Porsche GT2 GTTS et Ph.SCHMITTER – Renault Mégane Trophy GTTS)

La Bataille des Frangins !

Désormais engagés dans la même catégorie, les frères Schmitter se sont livrés une bataille pleine de bonne d’humeur et ont profité de cette première manche pour signer des chronos prometteurs.

     La Porsche GT2 de Christian Schmitter, grand vainqueur l’an dernier du groupe GT de Série, a subi cet hiver une jolie cure d’amaigrissement dans les ateliers de RD Limited (entreprise de Romain Dumas) et s’est vu greffée une boite de vitesses séquentielle. De quoi la voir grimper dans le groupe GTTS et rejoindre ainsi la Mégane Trophy de Philippe Schmitter qui a elle aussi connu de sensibles améliorations. C’est donc sur la pointe des pieds que les deux hommes ont pris le départ de cette première épreuve de la saison avec pour objectif de se familiariser avec leurs voitures tout en se jaugeant par rapport à la concurrence, esprit de compétition oblige.
     C’est Philippe qui se met le premier en valeur en rentrant au soir des essais avec un chrono qu’il n’avait jamais réalisé jusqu’ici sur ce tracé, y compris en course ! Un temps qui le place en 4ème place à quelques petits dixièmes de Francis Dosières et derrière des Porsche Cup bien plus performantes ! Christian lui s’habitue au maniement de sa boite de vitesses et apprivoise les nombreux chevaux de sa GT2 sur ce petit tourniquet de Bagnols-Sabran.
     Les deux premières montées de course voient un chassé-croisé des frères et c’est Philippe qui mène le bal avant le départ de la dernière manche. S’étant pris au jeu et montrant de plus en plus de confiance envers leurs voitures, les deux hommes se livrent un joli duel plein de sympathie et c’est Christian qui dégaine finalement le chrono vainqueur qui lui permet pour seulement 4 dixièmes de devancer son ainé.
     La revanche est attendue les 11 et 12 Avril sur le long et rapide tracé du Col Saint-Pierre qui comptera pour la même occasion pour le championnat d’Europe. Nous retrouverons pour l’occasion les trois pilotes du Team PETIT-CROISIEUROPE qui arriveront tous avec la ferme intention de briller.

___________________________________________

Prochaine épreuve :
2 – COL SAINT PIERRE

2ère manche du Championnat de France et 1ère manche du Championnat d’Europe les 11 & 12 avril à Saint Jean du Gard (Gard)
43ème édition, 9ème édition VHC, organisée par l’ASA d’Alès.
Contacts : ASA d’Alès (Frédéric Rossel) – 3 Place du Temple – 30100 Alès.
Tel : 04 66 55 65 66 – asa.ales30@yahoo.fr – www.asa-ales.org
Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

Team Petit CroisiEurope

Retour haut de page